Faire une newsletter qui déchire !

29 avril 2021

Vous en recevez des tonnes par jour, par choix parfois, il y en a également beaucoup dans vos spams…. les newsletter et emailing !

Alors premièrement c’est quoi la différence ?

Une newsletter aura pour but d’informer votre lecteur, on est plus dans de l’information et du conseil, par exemple “Rdv tous les lundis pour les conseils de la semaine”.

Un emailing aura plus un but commercial. Mettre en avant une nouveauté, un produit, une offre à durée limitée, avec un objectif : vendre.

Alors bien sûr, une newsletter n’a pas interdiction de faire la promotion d’un produit et inversement votre emailing ne devra faire que vendre. Dans les deux cas, que vous fassiez un emailing ou une newsletter, l’objectif est commun : que vos emails fonctionnent.

Il y a plusieurs petites règles à respecter si on veut que votre email soit percutant, donne envie d’être lu, et surtout ne finisse pas dans les spams ! Ce serait dommage de travailler pour rien…

Alors en tant que webdesigner freelance et graphiste freelance, voici quelques conseils que je peux vous donner pour faire un emailing / newsletter qui déchire !

1 – Faire une bonne liste d’envoie

Avant d’envoyer votre newsletter ou votre emailing, il est important de faire une liste des personnes à qui vous allez l’envoyer. C’est une étape importante, surtout que de nos jours le respect des données d’autrui doit être respecté ! Veillez donc à avoir une liste “saine” de contact. C’est-à-dire de personne qui vous ont donné l’accord d’utiliser leur adresse email, ou qui se sont inscrits à votre newsletter.

2 – Utiliser les bons termes

Certains termes sont à bannir dans une newsletter ou un emailing. En effet, en les utilisant vous augmentez considérablement vos chances de tomber dans les spams, et donc que vos abonnées ne voient jamais votre email. C’est ce qu’on appelle des “spam words”, ce sont par exemple : opportunité, sans frais, meilleur prix, prix le plus bas, moins 50%, inscrivez-vous gratuitement… La liste est longue ! Sendinblue vous a d’ailleurs préparé une liste des spams words à éviter, vous pouvez en savoir plus en cliquant ici.

 

3 – Avoir une accroche qui déchire

Lorsque l’on va sur notre boîte email pour faire du tri, un email peut vite partir à la poubelle s’il ne retient pas notre attention. Il est donc important d’avoir une phrase d’accroche qui déchire ! En captivant l’attention, vous avez plus de chances que votre abonnée ouvre votre mail et prenne connaissance de son contenu. Petit tips : la personnalisation est un bon moyen pour capter l’attention, en incluant le prénom de votre lecteur dans l’accroche vous avez plus de chances de le toucher directement.

 

4 – Un entête bien travaillé

L’entête c’est la première chose que l’on voit lorsque l’on ouvre un emailing ou une newsletter. Il est donc important de prendre le temps de le faire. Reprendre votre logo, une image percutante, des couleurs, une grosse typographie… Mettez tout en œuvre pour captiver l’attention de votre lecteur, afin qu’il poursuive sa lecture. Attention toutefois à ne pas surcharger votre email !

 

5 – Une bonne hiérarchie visuelle

Un email va être lu assez rapidement, alors si vous mettez en place une mise en place complexe, avec des couleurs qui ne suivent pas votre charte, et des éléments dans tous les sens, vous risquez de perdre votre lecteur. Une newsletter ou un emailing doit être simple et clair, sans trop de chichi. Vous pouvez bien travailler le design évidemment mais sans trop le surcharger, afin de garder un ordre de lecture cohérent.

 

6 – Un bon ratio textes / images

C’est un critère pour éviter d’atterrir dans les spams ! Il faut bien veiller à ne pas mettre trop d’images par rapport au texte. En général on parle de 60% de texte pour 40% d’images. Ce qui permet d’ajouter de beaux visuels, tout en gardant une bonne lisibilité. Et surtout, ne pas alourdir votre mail.

 

7 – Des beaux boutons

Cette astuce vaut plus pour un emailing mais peut également être utilisée pour une newsletter. En effet, il va être important de faire de beaux boutons, qui sont des Call To Action (appel à l’action). En les rendant visible, vous avez plus de chances d’attirer votre lecteur à cliquer ou vous voulez qu’il clique. Cela peut être intéressant si vous souhaitez qu’il se rende sur la page d’un de vos produits, ou un article de blog que vous venez d’écrire.
Aussi on évitera de le mettre en haut de l’emailing, pour ne pas perdre le lecteur dès le début.

 

8 – Un bon responsive

Beaucoup d’emailing ou de newsletter sont lus sur mobile et non sur ordinateur, tout comme un site web. C’est pourquoi il va falloir travailler votre responsive avant l’envoi. Les plateformes permettant de créer des newsletter proposent désormais une option qui permet de voir le rendu sur mobile, afin de pouvoir régler les éventuels bugs, alors profitez-en !

Une personne qui lira votre mail sur mobile aura davantage envie de continuer la lecture si le design est bien adapté.

 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour faire une newsletter ou un emailing qui déchire ! Alors à vous de jouer.
Et pour en savoir plus sur les plateformes rendez-vous sur l’article « Comment créer une newsletter ».

Et si vous avez besoin d’une experte dans le domaine pour la création et le design de votre futur emailing ou newsletter n’hésitez pas à me contacter directement pour échanger sur votre projet. Profitez d’ailleurs du CALL GRAFIK, un appel découverte gratuit et sans engagement pour vous aider dans vos idées de projet !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Si vous souhaitez surfer sur la vague et vous lancer,
n’hésitez pas à me contacter pour en discuter !